Communiqué de presse – Investir et consommer à l’heure du coronavirus

 

Si les lecteurs au pouvoir d’achat important de L’Echo | De Tijd n’ont pas l’intention d’adapter leur comportement d’achat de biens de luxe en raison de la crise du coronavirus, ils prévoient toutefois d’ajuster leur portefeuille d’investissement. C’est ce que révèle une enquête menée auprès des lecteurs des journaux d’affaires sur leur comportement de consommation et d’investissement pendant et après la période marquée par le coronavirus. Entre le 20 et le 27 avril, 900 lecteurs de L’Echo | De Tijd ont été sondés sur leurs intentions d’achat et d’investissement avant, pendant et après corona. Et ce, aussi bien pour leur portefeuille financier et immobilier personnel que pour leur consommation en matière de voyages, de voitures, de mode & beauté, d’intérieur & architecture, de gastronomie, de jardin, d’art & culture, de sport & santé…

Les résultats révèlent quelques tendances intéressantes.

Tendances générales

Pour les lecteurs de L’Echo | De Tijd, l’impact de la crise est resté clairement limité. Cette période n’a pas eu d’incidence sur le statut professionnel de la grande majorité des lecteurs (90 %). Si, pendant la crise, les achats en ligne ont augmenté par nécessité, la préférence pour les achats physiques (92 %) après la crise reste manifeste.

Pendant la crise également, 44 % des lecteurs choisissent consciemment d’acheter davantage local qu’auparavant, et 35 % élargissent leur rayon d’achat, tout en restant en Belgique. Un répondant sur 4 entend continuer à acheter davantage local et belge qu’avant la crise.

Investissements

Plus de 4 lecteurs sur 10 ont déjà ajusté leur portefeuille pendant la crise, tandis qu’un lecteur sur 3 prévoit de l’ajuster après. On observe un net glissement vers les actions (+61 %), les fonds (+33 %) et l’immobilier (+19 %). La passation en ligne des ordres liés aux investissements a été stimulée par la crise. Un lecteur sur 3 a l’intention de réévaluer son portefeuille après la crise.

Les investissements immobiliers demeurent l’un des chevaux de bataille des lecteurs : 15 % d’entre eux prévoient d’investir davantage dans les SICAV et les SICAF, 7,5 % ont une approche active de l’immobilier d’investissement et 5 % étudient la possibilité d’investir dans une seconde résidence en Belgique ou ailleurs.

Retail

Tous les lecteurs, sans exception, de L’Echo | De Tijd vont maintenir après la crise les investissements prévus dans diverses catégories. Huit lecteurs sur 10 ont toujours l’intention de voyager en avion ou en voiture, et 1 lecteur sur 7 indique vouloir investir dans une nouvelle voiture.

 

La communauté L’Echo | De Tijd se compose de ménages aisés qui aiment profiter de la vie. Aussi continuent-ils à investir dans des projets concernant à la fois l’intérieur (rénovation de l’habitation) et l’extérieur (jardin, terrasse, piscine, bar extérieur). Les segments mode & beauté, sport et gastronomie demeurent également en bonne place sur la liste d’achat.

 

 

Infos complémentaires ?

Pour de plus amples informations, veuillez vous adresser à votre contact commercial (www.trustmedia.be/contact).